Les thèses en cours

bibliotheque
Lubos Houska de Pixabay

“Transfert des innovations pédagogiques dans l’enseignement supérieur : conditions de leur appropriation, éclairage des pratiques d’essaimage”

Doctorante : Elsa CHUSSEAU

Sous la direction de Christine EVAIN (LIDILE) et Geneviève LAMEUL (CREAD)

Résumé :

Les conditions de transfert des innovations pédagogiques émanant des projets du Programme d’Investissements d’Avenir au sein des communautés enseignantes sont à l’étude avec la préoccupation de documenter le transfert de pratiques d’un projet à l’autre, d’une culture à une autre (scientifique vs praxéologique). La co-production et la mise en forme du savoir doit servir aux exigences de la communauté scientifique et celle de la communauté professionnelle (Desgagné, 2007). Les pratiques d’essaimage reposent sur des dimensions techniques, sociales, organisationnelles, culturelles, structurelles et politiques et à différents niveaux : individuel, collectif, institutionnel. Dans quelles conditions les pratiques d’essaimage portées par la recherche et les acteurs de terrain conduisent à l’implantation et l’appropriation des innovations pédagogiques au sein des établissements d’enseignement supérieur ?

“Soutenir l’analyse et l’évaluation des expérimentations de nouvelles pratiques pédagogiques, par les acteurs de l’enseignement supérieur”

Doctorante : Violaine CHARIL

Sous la direction d’Alain SOMAT et d’Emmanuelle BONJOUR (LP3C)

Résumé :

Les établissements de recherche et d’enseignement supérieur français sont incités, depuis 2009, à travers des Appels à projets, soutenus par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), à s’engager dans des démarches fortes d’innovation pédagogique pour répondre aux enjeux de la formation tout au long de la vie et de l’insertion. Ces Programmes d’Investissement d’Avenir (PIA) s’inscrivent comme leviers à la transformation « sur le système d’enseignement supérieur et de la recherche » (Comité de surveillance des investissements d’avenir, 2019). De nombreux dispositifs d’accompagnement à la transformation ont alors vu le jour dans les établissements d’enseignement supérieur français. Notre étude s’inscrit dans l’un de ces projets PIA NCU (Nouveaux Cursus à l’Université IDE@l), afin d’élaborer un système d’évaluation pour apprécier l’impact du projet IDE@L sur l’évolution des compétences des acteurs concernés. Dans quelles mesures, le projet vient transformer les pratiques à l’échelle des individus, des groupes et de l’organisation ? Comment et par quelles logiques interactionnelles, les acteurs du système [enseignement supérieur] s’approprient-ils le projet ? Comment dans un système complexe examiner les logiques de convergence, d’alignement stratégique et de contradiction ?



Citer ce billet
Maëlle Crosse (2023, 17 mars). Les thèses en cours. Living Lab. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://livinglab.hypotheses.org/244

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search